💬 Mama Sadio vous parle du Thieb Bou Dien 🍛

Dernière mise à jour : 18 mai 2021



Mama Sadio vous fait découvrir l'histoire du Thieb Bou Dien. Un plat aujourd'hui célèbre mais qui ne l'oublions pas a été créé par une femme, une Mama 😌 !


Le plat est typiquement sénégalais, mais l'histoire des deux pays fait qu'on retrouve très souvent les mêmes plats au Mali et au Sénégal. Au Mali, à toutes les occasions (mariages, baptêmes...) on retrouve le thiep dans nos assiettes. ça peut créer des polémiques entre les pays mais moi ce que je dis c'est : "Mon thiep, tu le manges ou tu ne le manges pas" Vous êtes prévenus 😂💪




Le Thieb bou dien ("riz au poisson" en wolof), thieb ou thiep, est un plat à base de riz, de poisson, de sauce tomate, de légumes comme du chou, des carottes, du manioc, etc, et d'épices. Mais Mama Sadio a sa propre recette secrète avec des légumes d'hiver. 😋

Derrière ce plat, il y a l'histoire des brisures de riz ou riz cassé, c'est-à-dire les grains cassés lors de l'opération du décorticage, moins chers que le riz entier, qui étaient importés depuis le Vietnam pour nourrir les Sénégalais, remplacer ainsi le mil et le sorgho pour pousser la culture de l'arachide, pour les besoins de la métropole.


Au XIXè siècle, dans la ville de Saint-Louis, sur la côté Nord-Ouest sénégalaise, il y avait une femme, une cheffe de talent : Penda Mbaye, originaire du Walo, l'actuel département de Dagana. Un jour, elle eut l'idée de modifier la façon de cuisiner le riz au poisson : elle ajouta à sa préparation des tomates cerises malaxées, qu'elle fit rissoler avec des oignons. Le plat eut depuis un succès fou. Aujourd'hui encore, on parle du "Thieb Bou Dien Penda Mbaye", en hommage à son invention.


Voilà l'histoire du Thieb Bou Dien.

Posts récents

Voir tout

Contrairement à ce que nous dit l’industriel Tipiak, le couscous n’est pas forcément préparé par des mamies bretonnes, ni cuisiné par des pirates (nous n’avons trouvé aucune source historique à ce suj